Ce billet recense les liens vers des billets de blogs ou des articles concernant Se retenir aux brindilles, Invitation pour la petite fille qui parle au vent ou Le Sixième Crime
Ne figurent ici que des extraits de ces billets : cliquez sur les liens pour tout savoir.

Si vous avez lu ces romans et que vous souhaitez aussi en parler, n'hésitez pas à donner votre opinion en rajoutant un commentaire à la suite de ce billet. 

Se_retenir_aux_brindilles___Premi_re_de_couvertureAvis des lecteurs à propos de Se retenir aux brindilles


- La chronique radio de Pierre Guelff, journaliste sur "Fréquence Terre", qui parle d'"Un étrange et haletant roman qui ne déparerait pas dans les cadeaux à offrir en cette fin d'année. Un mélange subtil entre le passé et le présent qui, au fil des chapitres, va crescendo, le tout ponctué de très jolies phrases malgré un scénario parfois assez dur." 

- Les deux billets de la Librairie du Théâtre (ici et ), à Bourg-en-Bresse, dans lequel on trouve les mots "impatience" et "délectation", "A lire sans modération"... 

- La chronique radio d'Isabelle Leborgne, de la Librairie Rêves de Mots, sur RCF Lyon Fourvière qui parle d'"Un roman très suprenant, très bien écrit et qui se lit comme un thriller. Un sujet difficile qui est bien abordé."

- Le billet d'Antigone, dans lequel il est écrit : 
"J'ai beaucoup aimé ce roman, la faculté de l'auteur de ne jamais tomber dans la facilité narrative, que l'on retrouve trop souvent par ailleurs. Sébastien Fritsch sait créer des atmosphères riches et ne se contente pas de survoler les faits.[...] J'ai ralenti ma lecture à divers moments, de crainte de devoir quitter ce personnage auquel je m'attachais de plus en plus, et ces enfants que je souhaitais à l'abri."

- Le billet de Gwenaëlle, où l'on peut lire : 
"Sébastien Fritsch réussit parfaitement à se mettre dans la peau de cette jeune femme apeurée, qui avance à l’instinct.[...] Les premières lignes ferrent le lecteur et c’est avec une certaine impatience qu’on tourne les pages pour découvrir, savoir, et comprendre enfin [...]. Le style de l’auteur est précis, méticuleux presque, dans les descriptions et l’évocation des souvenirs. Quelques moments d’humour [...] apportent leur dose de légèreté à cette histoire sombre mais qui évolue, avec une belle régularité, vers la lumière."

- Le billet de Clara, qui a apprécié l'écriture, la construction du roman, mais aussi la psychologie des personnages. 

- Le billet d'Elora qui se conclue par : "Un excellent roman qui me donne envie de découvrir les autres titres de l’auteur. Certains passages m’ont carrément fascinée !"

- L'avis d'AlterVorace qui présente ce roman comme un "coup de foudre" et ajoute que "Cette histoire de renaissance, de reconstruction de soi, est servie par une écriture précise et ciselée."  

- Le billet de C'era una volta, qui annonce : "Il y a des histoires comme ça qui vous enferre dans une ambiance dont vous ne pouvez sortir qu'une fois le livre fermé" et qui ajoute : "A maintes reprises aussi je me suis fait la réflexion que Sébastien Fritsch s'y connaissait drôlement bien en psychologie féminine pour rendre aussi bien la pensée, les doutes, les vibrations du cœur d'Ariane. Parce que ce personnage sonne terriblement juste." 

- L'avis d'Aifelle, qui a trouvé la psychologie du personnage principale "juste et fouillée".

- L'avis de Stef du blog Plaisir de Lire, qui parle d'une "plume délicate, toute en émotion" et conclue en écrivant que "Ni idéalisé, ni noirci, ce roman est juste et subtilement écrit."

- L'avis de Kyradieuse, du blog A livre ouvert, qui parle d'une "plume fluide, drôle" et des émotions qu'elle a ressenties en même temps que la narratrice.

- L'avis de Zazy, du blog Zazymut, qui parle des questions qui tiennent le lecteurs jusqu'à la fin.

- L'avis de MyaRosa, qui fait de ce roman un coup de coeur !

- L'avis de Manie, qui n'a pas été convaincue, mais parle quand même de la poésie du style.

Le billet de Bladelor, du blog Oceanicus in Folio, qui parle du style et conclut en qualifiant ce roman comme un excellent moment de lecture. 

- L'avis de Nathalie C, publié sur le blog de la Librairie Co'Libris à Meyzieu (69), qui se conclut ainsi : "j’ai été touchée par la finesse du style de Sébastien Fritsch qui excelle à décrire soit des sentiments très féminins, dans lesquels je me suis parfois reconnue, sans grossir le trait avec beaucoup de justesse, de crédibilité et de sensibilité, soit des fragments d’enfance, qui là encore, ont fait écho. Véritable coup de cœur. A lire absolument !"

- L'avis de Dominique, sur le site Les Sistoeurs, qui parle présente Se retenir aux brindilles comme "un bon roman bien écrit" et précise qu'il évoque "un sujet douloureux abordé avec sensibilité"

Premi_re_de_couverture_IPPF

 Avis des lecteurs à propos d'Invitation pour la petite fille qui parle au vent :

- La chronique de Lucile, publiée sur le blog La Mer à Lire, et qui dit : 
"J'ai beaucoup aimé cette histoire. Je la trouve magnifique tout en étant simple et crédible [...]. On y retrouve toute la sensibilité de l'auteur, que l'on pouvait déjà sentir, à travers ses descriptions et son phrasé notamment, dans ses précédents romans [...], et je dois dire que le transfert de cette délicatesse de la forme vers le fond est une réussite sans partage à mon avis." 

- Celle de Myriam, visible sur le blog de la Librairie du Théâtre, à Bourg-en-Bresse et qui commence par cette jolie phrase :
"Invitation pour la petite fille qui parle au vent, c'est l'histoire de gens ordinaires, racontée avec une justesse de ton et une sensibilité extraordinaires."

- L'avis d'Antigone, paru sur son blog, Les Écrits d'Antigone, dont la conclusion est tout simplement :
"C'est une belle histoire, une histoire merveilleuse d'amour, de tolérance et de liberté, ne passez pas à côté."

- Le billet d'Aifelle, du blog Le Goût des Livres, qui s'achève sur cette phrase :
" [...] je me suis surprise à lire les dernières chapitres avec fièvre, pressée de savoir... je ne vous raconte pas, mais tout ce qui a été évoqué précédemment dans le roman se cristallise et c'est émouvant."

- Le compte-rendu de Clara, du blog Moi, Clara et les mots, qui avoue avoir été un peu "désarçonnée" par la structure du récit et avoir été "plus touchée par Thomas (le personnage central) que par l'histoire", mais qui relève tout de même que l'écriture est "limpide, très agréable". 

- Le billet de Gwenaëlle, du blog Skriban, qui écrit notamment : 
"J’ai été agréablement surprise par ce roman et je l’ai lu assez vite, impatiente de connaître le fin mot de l’histoire. La construction du roman est intéressante mais peut aussi déstabiliser le lecteur. Elle permet néanmoins d’approcher les personnages, un à un, et de voir émerger peu à peu l’histoire, dans toute sa cohérence, comme si celle-ci sortait de la brume." [...]
"En conclusion, un roman bien écrit, qui sort des sentiers battus et que sa construction hors-normes peut servir ou… desservir, selon le lecteur."

- La chronique du journaliste et écrivain Pierre Guelff, diffusée sur la web-radio Fréquence Terre et une soixantaine d'autres radios locales. Une phrase peut être soulignée, qui est la suivante : 
"Du suspense, certes, qui est le label de l'auteur (« Un architecte de l'intrigue », en somme), mais également une analyse pointue des personnages et des situations pour chapeauter l'originalité du thème. " 

- Une interview diffusée sur Chérie FM Annonay le 20 décembre 2010, qui parle d' "Un beau roman choral, une histoire qu'on a envie de lire d'une traite et qui vous accompagne longtemps."

- Une chronique sur France Info, diffusée le 1er janvier 2011, qui se termine en disant que ce roman est "un pur bonheur".

- Le billet de Catherine, de la librairie Pages d'Ecriture à St-Yrieix-la-Perche, qui se conclue en disant que "C'est un roman certes empreint de tristesse (l'enfance de Thomas, les expériences de sa fille devenue médecin) mais aussi de joie de vivre et d'espoir en l'avenir. Un roman émouvant à découvrir." 

- Le billet de Bladelor, du blog Oceanicus in Folio, qui dit, entre autres choses : "Il y a de la poésie et une retenue qui m'ont émue dans ce livre qui fut une belle promenade."

- Le billet de La Vilaine, du blog Littérature et Billets d'Humeur, qui a été tellement touchée par les personnages du livre qu'elle a fini par se sentir "de la famille". 

- L'avis de Lizouzou, du blog Les Petits livres de Lizouzou, qui dit : "le lecteur suit les personnages un à un, s'y attache et grandit avec eux !" et également : "C'est purement un coup de coeur pour moi et ce livre mérite vraiment qu'on parle de lui, qu'on le lise et qu'on l'apprécie à sa juste valeur !"

- Le billet d'Achille 49, du 
blog Passion de Lecteur, qui commence comme ceci : "Drôle, bouleversant, sincère et tellement proche de la  vie quotidienne de ses lecteurs, tels sont les premiers qualificatifs qui me viennent  à l’esprit après une lecture fébrile de ce livre." et se termine comme cela : "Portrait d’une grande tendresse, juste, pudique et empreint d’une certaine gravité et poésie, c’est un bel auteur que je découvre ici. Une écriture  subtile, juste et de qualité, tout cela sans jamais donner dans le pathos ni dans l’excès, voilà longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de découvrir un auteur et un monde de cette qualité."

- L'avis de Calypso, du blog Aperto Libro, qui dit : 
"Des portraits sont esquissés, d’autres extrêmement fouillés, tous plus délicieux les uns que les autres. [...] Les descriptions particulièrement précises et agréables à lire montrent à quel point l’auteur a eu le souci du détail, elles n’étouffent cependant pas la progression de l’histoire mais y participent, au contraire. Tout est savamment dosé. [...]La technique narrative est maîtrisée à la perfection."

- Le billet de Mya Rosa, du blog Mya Books, qui se termine ainsi : "Ce livre me marquera longtemps et après ma lecture, une question ne me quitte plus : pourquoi ce roman reste-t-il méconnu ? Il mériterait vraiment qu'on parle un peu plus de lui et qu'on s'y intéresse davantage. C'est un très bon roman, plein d'amour et de tendresse, avec des personnages travaillés et attachants, une construction originale et réfléchie et une écriture très agréable. Un vrai coup de coeur !"

- L'avis d'Isa48, du blog Pour faire parler les babars, qui dit : "L'écriture est très agréable. On avance de découvertes en détails révélés. On se laisse transporter dans cette vie où l'on se retrouve un peu au hasard des joies et des peines de cette famille, de cet homme ... On s'attache aux personnages ... On laisse Thomas, à la fin du roman, sur des interrogations quant à l'avenir de ses filles devenues, à leur tour, adultes ... Livre sur l'absence, la mémoire, le manque ... Attention : lecture émouvante ...[...] Un coup de coeur !"

- L'avis de "Un autre endroit pour lire", qui parle de ce roman comme d' "un livre plein d'humanité. Un livre à l'image de ses personnages, un livre très attachant, simple, sensible, touchant."

L6C Première de Couv

Avis des lecteurs à propos du Sixième Crime :

- L'avis d'Antigone, du Blog "Les Ecrits d'Antigone", qui dit : "Voici une intrigue "littéraire" à multiples tiroirs, énigmes et jeux de mots, qui m'a promenée comme une débutante, à la manière peut-être de certains Agatha Christie. La force du récit tient dans le huis clos tendu entre les personnages, dans cette impression confuse de labyrinthe générée par les mutiples portes, chambres et pièces décrites, et dans cette chute inattendue qui m'a fait sourire. Et quelle apparente facilité d'écriture ! A découvrir donc, et à lire, sans bouder son plaisir."

- L'avis de Clarabel qui commence par ces mots : "Voilà un roman que n'aurait pas boudé le grand Maître Hitchcock".

- L'avis de Dasola, qui conclue que ce roman "se lit vite et avec plaisir".
 

- Une chronique du blog "Oceanicus in folio" qui précise que "Le sixième crime n'est pas un "pur" polar, il est à mon sens, davantage un roman psychologique dont le thème central est l'écriture."